Comment se met en place l’apprentissage des règles du jeu ?

« Simon ne respecte pas les règles du jeu et préfère les modifier, alors que son père s’évertue à les lui faire suivre à la lettre » ; « Quand elle perd à un jeu, Nina explose et accuse sa maman d’avoir triché »… Pourquoi nos enfants ne respectent-ils pas toujours les règles, veulent-ils les changer, relancer les dés plusieurs fois, bouger leur pion plus vite, etc.? Comprendre l’importance des règles et la nécessité de les respecter fait partie d’un apprentissage long et complexe, puisqu’il est en lien avec le développement de l’enfant ! Mais alors comment se met en place l’apprentissage des règles du jeu dans le développement ? Nous vous expliquons !

Les premières limites de bébé

La première année, les jeux auxquels s’adonne l’enfant n’ont pas de règles mais des limites :

  • les limites spatiales de sa motricité : il ne marche pas encore,
  • les limites physiques des objets qu’il manipule : un cube ne roule pas,
  • il va même éprouver les limites du temps : attendre maman quand il a faim.

L’adulte accompagne l’enfant autour des limites, afin qu’il intègre jusqu’où il peut aller. C’est la confrontation concrète avec ces limites qui lui permettra, plus tard, d’intégrer les règles.

La découverte des règles de vie dans le quotidien

La seconde année, lorsque l’enfant va apprendre à marcher et développer ses activités, il va commencer progressivement à rencontrer des règles, qui devront lui être expliquées. Par exemple, lorsqu’il abordera le dessin, l’adulte l’accompagnera et lui transmettra les règles liées à cette activité : « ne pas dessiner sur les murs », « ne pas lancer les crayons », etc.

L’enfant va devoir intégrer qu’une règle est :

  • Constante (elle existe même quand l’adulte n’est pas là),
  • Régulière (elle est toujours identique, quel que soit l’adulte présent).

L’apprentissage des règles du jeu : tour de rôle et notion de perdre/gagner

La troisième, quatrième et cinquième année ; toujours grâce à l’accompagnement de l’adulte, l’enfant a développé de l’autonomie dans ses premières activités (ex : le dessin). On va alors pouvoir progressivement amorcer les tout premiers jeux de sociétés, d’abord très simples (comme le loto, les domino), puis un peu plus élaborés (demandant l’utilisation de dés ou de cartes simples). Ces jeux de « société » introduisent des règles qui s’apparentent aux règles sociales. Ils amènent l’enfant à concevoir des relations d’égalité et de réciprocité avec “l’autre”, tout en se soumettant à une règle commune à tous. Avec ces jeux, il apprend la notion de « tour de rôle », à perdre et à gagner. Néanmoins, il arrivera évidemment que l’enfant souhaite et cherche à changer les règles du jeu, parfois même sans forcément comprendre en quoi cela perturberait le bon déroulement du jeu. C’est normal ! Vous pouvez l’accepter.

La consolidation de l’apprentissage des règles du jeu

La sixième et septième année, l’enfant a eu le temps de consolider les apprentissages précédents (qui sont nombreux !) et de généraliser ses connaissances du « jeu à règles » (ex. on me demande d’attendre mon tour dans plusieurs jeux différents). Le jeune joueur devient alors capable d’évaluer une situation, de prendre en compte le contexte, d’élaborer des stratégies simples, de s’adapter aux stratégies de ses partenaires, d’anticiper une solution et d’adapter sa réponse. Autant de compétences qui lui permettent de jouer correctement et pleinement à de plus en plus de jeux de sociétés ! Ainsi, à cet âge, même s’il est encore parfois difficile de perdre, les règles, elles, ne sont généralement plus modifiées ! (…sauf si cela pouvait m’éviter de perdre ? 😉 )

Attention, le rythme de chaque enfant est différent, il s’agit là d’une généralisation en termes d’années. La meilleure façon d’établir un rythme pour votre enfant c’est de l’observer et de voir comment il appréhende et réagit aux règles qui régissent ses jeux ou ses activités actuelles. Petit à petit, essayez de nouvelles choses et voyez comment il s’y adapte et s’y conforme. Ajustez-vous en fonction de cela, en gardant toujours en tête que ce n’est pas parce que votre enfant modifie les règles aujourd’hui, qu’il le fera toujours. L’apprentissage prend du temps et comporte des étapes, ne l’oubliez pas ! Pour aller plus loin sur le sujet, consultez l’article : 8 astuces pour jouer sereinement en famille.

Le saviez-vous

Le saviez vous ?

Pour aider votre enfant dans cet apprentissage des règles du jeu, vous pouvez alterner entre :
– lui apprendre la constance : l’encourager à maintenir la « nouvelle » règle qu’il veut instaurer, jusqu’au bout.
– introduire de la flexibilité et de la nouveauté : lui montrer que les conséquences peuvent être différentes en l’encourageant à changer de « nouvelle » règle à chaque fois que vous jouez au même jeu.
– lui donner des astuces pour l’aider à respecter les « vraies » règles du jeu, comme par exemple : « matérialiser » le tour de jeu avec un « totem » choisi et que l’on se passe, afin de l’aider à attendre son tour.

En difficulté dans cette étape ?

Accompagnez votre enfant pour solidifier ses acquis

Étape acquise ?

Découvrez ce que votre enfant acquerra ensuite !

Devenez incollables

avec ces contenus similaires

Découvrez nos ateliers en ligne

En vous abonnant !

Rejoignez

Un accompagnement étape par étape,
personnalisé à l'âge de votre enfant.

à partir de
7,90€ / mois

à partir de
7,90€ / mois