Comment introduire les morceaux écrasés ?

Si vous avez fait le choix d’une diversification alimentaire classique avec des purées lisses, il n’est pas toujours évident de savoir comment introduire les morceaux écrasés puis les morceaux dans l’alimentation de son enfant. L’enfant n’étant pas habitué à ces nouvelles textures, il va recracher ou bouder son assiette. Voici donc nos conseils pour que cette transition se fasse en douceur !

La bouche est un organe hautement sensoriel

La bouche est un lieu d’expérience sensorielle, tout comme le corps en général. C’est pourquoi la bouche a besoin de toucher, de sentir plusieurs fois l’aliment pour en apprécier le goût et la texture. Cela explique que l’enfant a besoin de découvrir plusieurs fois un nouvel aliment avant de s’aventurer à le goûter ou le mettre en bouche. Alors, ne vous découragez pas et n’hésitez plus à proposer plusieurs fois de suite les nouveaux aliments à bébé !

C’est aussi pour cette raison que l’enfant va (souvent) refuser les morceaux lorsqu’il est habitué aux soupes ou purées. Il aura besoin de temps pour apprécier cette nouvelle texture.

Comment introduire les morceaux écrasés ?

Si votre enfant refuse les nouvelles textures et les morceaux, nous vous recommandons fortement de les introduire progressivement afin de stimuler la sensorialité de votre enfant à son rythme.

Changez donc la texture des repas de bébé progressivement. D’abord, proposez des purées de moins en moins lisse puis sous forme de hachis (type hachis parmentier). Doucement, vous pouvez proposer une purée plus granuleuse, puis écrasée (type banane écrasée). En somme, l’idée est de ne pas introduire les morceaux d’un coup afin que l’enfant s’habitue à cette nouvelle sensation en bouche et qu’il apprenne à l’apprécier.

Les fausses routes vous inquiètent ?

Peut-être êtes-vous réticents à donner des morceaux écrasés ou des morceaux à votre enfant par peur de la fausse route ? Sachez que le réflexe nauséeux est encore très présent vers 6 mois, car il permet justement d’éviter les fausses routes ! Ainsi, rassurez-vous ce réflexe est tout à fait normal et nécessaire à l’enfant. Il peut parfois être impressionnant mais ne vous inquiétez pas outre-mesure car votre enfant pourrait interpréter cette inquiétude comme « l’aliment solide est un danger » et donc freiner son appétence à manger en morceaux.

Faire évoluer les textures progressivement peut également rassurer les parents et vous permettre d’observer que votre enfant est capable de manger des morceaux !

Nous vous suggérons également de montrer l’exemple à votre enfant, en mastiquant devant lui les aliments. Tout cela va permettre de le guider, de le mettre en confiance avec la nourriture et sa capacité à manger.

Le saviez-vous

Le saviez vous ?

Il nous est important de vous repréciser les aliments interdits avant 1 an :

  • les fruits à coque car le risque d’étouffement est grand et il faut être attentif aux allergies
  • les fruits de mer car ce sont des produits allergènes également
  • le miel à cause du risque de Botulisme infantile
  • Évitez les poissons riches en mercure (les gros poissons type maquereau…)

En difficulté dans cette étape ?

Accompagnez votre enfant pour solidifier ses acquis

Étape acquise ?

Découvrez ce que votre enfant acquerra ensuite !

Découvrez nos ateliers en ligne

En vous abonnant !

Rejoignez

Un accompagnement étape par étape,
personnalisé à l'âge de votre enfant.

à partir de
7,90€ / mois

à partir de
7,90€ / mois