Les retournements dos/ventre

À l’âge de 6 mois, votre bébé s’exerce maintenant de plus en plus aux retournements du dos sur le ventre… mais il se retrouve parfois à geindre de ne pouvoir se détacher de cette position. D’autant plus lorsque l’un de ses petits bras est immobilisé sous son corps ! On vous confie alors une petite astuce pour aider votre enfant à se défaire de cette situation inconfortable. On vous dit tout sur les retournements dos/ventre.

Les retournements dos/ventre

Les retournements du dos vers le ventre sont souvent amorcés par la volonté de bébé d’attraper un objet. En tournant la tête pour le regarder, en tendant le bras vers l’objet, son corps est déstabilisé et va rouler sur un côté. Lorsque bébé porte ses pieds à la bouche également, il va expérimenter ce basculement dos/ventre. On vous en parle ici : Comment initier l’organisation spatiale du corps ?

Comment favoriser les retournements dos/ventre ?

Votre enfant découvrira lui-même, et à son rythme, les possibilités de déplacement de son corps. Cependant, vous pouvez tout à fait l’aider dans cette aventure.

Dès l’âge de 2 mois, vous pouvez solliciter le bassin de votre bébé pour le sensibiliser aux retournements dos/ventre. Consultez nos articles Changement de couches : nos conseils et Bateau sur l’eau à ce sujet.

Vous pouvez également, dès 3 mois, faire rouler bébé du dos sur le ventre de manière passive. On vous en dit plus dans notre article Peut-on allonger bébé sur le ventre ?

Enfin, puisque ce qui provoque les retournements est bien souvent le désir d’attraper un objet : placez des objets de chaque côté de bébé. Choisissez des objets attrayants comme les hochets ou des livres sensoriels, ils capteront bien son attention. Pensez à les disposer de chaque côté pour que bébé puisse exercer les retournements à droite comme à gauche.

Aider mon bébé à décoincer son bras

Votre enfant tente de se retourner du dos sur le ventre ? Mais un de ses bras reste systématiquement coincé sous son buste pendant la manœuvre ? Pour l’aider à se « dépatouiller » de cette situation, proposez lui un léger déséquilibre en mobilisant le bassin, ce qui aura pour effet de libérer son bras. Pour cela, faites un léger mouvement de bascule au niveau de son bassin vers le côté opposé du bras coincé. Ainsi, vous lui permettez d’expérimenter l’entraînement du corps par le poids de la tête. Ce que bébé aura plaisir d’éprouver encore et encore, vous verrez !

On vous recommande en outre de lui expliquer : « Maman/papa va t’aider à dégager ton bras et tu vas voir, le placer en avant te permettra par la suite de prendre appui pour te redresser » !

Le saviez-vous

Le saviez vous ?

Lorsque bébé ressent ces mouvements de déséquilibre, il peut éprouver les trois côtés de son corps (devant, côté, derrière) et donc vivre son corps en volume. Cette expérience est essentielle pour acquérir la notion de volume et de profondeur. Ce sont des notions que l’on retrouve dans le cadre spatial de la vie quotidienne comme pour éviter de se heurter à un encart de porte ou s’introduire dans une cabane en étant certain d’y entrer… Ça vous parle ? On vous l’accorde, on a peut-être parfois besoin de psychomot’ nous aussi !

Ces notions sont également importantes pour maîtriser les notions spatiales que votre enfant rencontrera à l’école : ranger du plus petit au plus grand, quelle forme rentre dans une autre…

En difficulté dans cette étape ?

Accompagnez votre enfant pour solidifier ses acquis

Étape acquise ?

Découvrez ce que votre enfant acquerra ensuite !

Découvrez nos ateliers en ligne

En vous abonnant !

Rejoignez

Un accompagnement étape par étape,
personnalisé à l'âge de votre enfant.

à partir de
7,90€ / mois

à partir de
7,90€ / mois