Comment choisir entre l’allaitement au sein ou au biberon ?

Choisir la façon de nourrir son bébé, ne se base pas sur la qualité du lait mais sur ce que la mère ressent vis-à-vis de son corps et comment elle envisage sa maternité. Ce choix est propre à chacune et à chaque couple. Voici quelques conseils pour savoir comment choisir entre l’allaitement au sein ou au biberon.

Prendre le temps de la grossesse pour réfléchir en couple à l’alimentation de son enfant

Pour choisir entre l’allaitement au sein ou au biberon, il est important de faire ce que l’on ressent comme étant juste pour nous et non ce que nous dicte l’entourage ou la société. Notre choix dépendra de notre pudeur, le rapport que l’on a à notre propre corps. Il dépendra aussi de notre confiance en notre capacité à produire du lait, notre besoin de contrôle sur les quantités données, sur les horaires et le stress que certains ressentent lorsque ces paramètres ne sont pas mesurables comme c’est le cas au sein.

Chacun a ses propres limites, sa propre façon de voir les choses et sa parentalité. Bien se connaître est une belle qualité et s’écouter dans notre vision de nous en tant que parents est essentiel. Si vous vous connaissez comme étant stressée de ne pas savoir combien de lait a pris votre bébé au sein, même si on vous explique que la quantité n’a pas d’importance, alors autant partir sur le biberon qui vous rassurera en tant que parent. Idem, si vous ne ressentez pas votre sein comme nourricier, si vous êtes trop pudique pour allaiter ailleurs que seule dans une pièce. Aussi, si vous ne vous sentez pas d’assumer la charge de l’alimentation de votre bébé sur vos seules épaules et c’est OK.

Faire un choix sans se forcer

On ne peut pas forcer son corps et il ne faut pas le faire pour notre propre bien-être psychique. Il est donc important de se questionner pendant la grossesse sur ses propres envies, en discuter avec le co-parent pour que notre choix soit compris et soutenu !

N’oubliez pas que bébé va bien si ses parents vont bien, il est donc important de savoir ce qui est le mieux pour votre propre équilibre. Bébé sera mieux avec une maman bien dans ses baskets qui donne un biberon qu’avec une maman qui donne le sein sans se sentir bien.

Comment choisir entre l’allaitement au sein ou au biberon ?

On ne peut nier que l’allaitement au sein est plus adapté au bébé que le lait artificiel, car il s’adapte en temps et en heure aux besoins du bébé. Il possède des qualités nutritionnelles que l’on continue de découvrir et que l’industrie n’égale pas. Mais, il est important de rappeler aussi que les laits artificiels sont très sûrs et adaptés au nouveau-né. L’industrie ne cesse d’évoluer pour toujours améliorer leur qualité. L’allaitement artificiel n’est pas un mauvais choix !

Que faire si on hésite entre l’allaitement au sein ou au biberon ?

Si vous hésitez entre l’allaitement au sein ou au biberon, il existe des « solutions alternatives ».

Vous pouvez choisir de faire une tétée d’accueil si vous souhaitez tester. Cela vous laisse donc la possibilité d’hésiter jusqu’aux premiers jours de votre bébé. Vous pouvez aussi faire ce choix de la tétée d’accueil si vous souhaitez donner le colostrum et créer une transition après la grossesse avant de passer au biberon.

L’allaitement mixte est possible aussi, si vous souhaitez donner le sein mais sans être prête à le donner dans n’importe quelles circonstances. Si vous ne souhaitez pas le donner en public, si vous devez ou souhaitez très rapidement reprendre le travail ou si vous souhaitez que les deux parents nourrissent l’enfant. Avant de faire ce choix d’alterner entre le sein et le biberon, il est essentiel de savoir que cette alternance peut entraver la lactation et la qualité de succion du bébé et de ce fait entraîner des difficultés d’allaitement au sein. N’hésitez pas à consulter lors de la grossesse pour faire le point avec un professionnel formé en allaitement. Vous pourrez faire à nouveau appel à ce professionnel une fois bébé dans vos bras !

Comment trouver un équilibre entre les parents avec un bébé au sein ou au biberon ?

Les deux types d’alimentation ont chacun des avantages et inconvénients qui seront plus ou moins ressentis selon les parents et leur vision des choses.

Lors de l’allaitement au sein, l’alimentation est à la demande et la mère gère cette partie seule. Cependant, le deuxième parent peut gérer les autres soins de son enfant ce qui permet un bon équilibre. Il faut donc être prête à être très disponible physiquement et psychiquement pour son enfant. Ce moment de grande complicité fait aussi partie d’une jolie transition après la fusion totale de la grossesse. Il permet un doux quatrième trimestre. Le sein aura aussi d’autres rôles qui seront à gérer différemment si l’on nourrit son enfant au biberon. Il sera aussi réconfortant, anti-douleur et aidera à l’endormissement… Cela sera à gérer différemment si on choisit l’alimentation au biberon. Pour en savoir plus sur l’allaitement, consultez cet article : Allaitement, mode d’emploi !

Si vous optez pour l’allaitement au biberon, la partie alimentation peut donc être partagée mais il faut prendre en compte l’aspect logistique bien moins pratique qu’avec l’allaitement. L’eau (souvent en bouteille), le choix et l’achat du lait artificiel adapté à votre enfant, parfois la nécessité de chauffer le biberon selon l’enfant mais aussi les biberons à préparer, nettoyer, etc. Pour en savoir plus sur l’allaitement au biberon, consultez l’article : Vous avez dit biberon ? Voici le mode d’emploi !

Il y a donc de nombreux aspects différents entre ces deux types d’alimentation, prenez le temps d’en discuter en couple. Faites-vous confiance et entourez-vous de professionnels qualifiés dans vos premiers pas de parents !

Le saviez-vous

Le saviez vous ?

En 25 ans, le taux d’allaitement au sein en France à la sortie de la maternité est passé de 45 à 68%. C’est tout une culture, qui était tournée vers le biberon depuis les années 70, qui est en mutation ! Cela explique que les familles ne sachent pas comment vous soutenir et cela peut expliquer que tous les soignants ne soient pas formés à l’allaitement au sein. Alors ne vous démotivez pas, renseignez-vous, prenez le temps de vous faire votre avis et écoutez-vous. Vous vous lancerez peut-être dans cette belle aventure !

En difficulté dans cette étape ?

Accompagnez votre enfant pour solidifier ses acquis

Étape acquise ?

Découvrez ce que votre enfant acquerra ensuite !

Découvrez nos ateliers en ligne

En vous abonnant !

Rejoignez

Un accompagnement étape par étape,
personnalisé à l'âge de votre enfant.

à partir de
7,90€ / mois

à partir de
7,90€ / mois