La diversification alimentaire : quand et comment débuter ?

Vous sortez de chez votre pédiatre, votre enfant peut enfin commencer à manger autre chose que du lait  ! Mais vous vous demandez peut-être comment débuter cette diversification alimentaire ? On vous explique quand et comment vous y prendre.

Quand débuter la diversification alimentaire ?

En accord avec le Programme National Nutrition et Santé, la période conseillée pour commencer la diversification alimentaire s’échelonne entre les 4 mois révolus de votre bébé et ses 6 mois. Pas plus tôt, pas plus tard, et ce afin d’éviter de favoriser des risques d’allergie. En effet, le régime lacté ne suffit plus à votre enfant car il vient à manquer des nutriments nécessaires à sa croissance, comme le fer par exemple.

Pourquoi veiller à maintenir l’apport en lait ?

Tout au long de la diversification alimentaire, le lait maternel (ou préparations lactées) demeure l’aliment de base. Il ne doit pas être trop rapidement diminué. Sauf contre-indications, vous veillerez à maintenir un minimum de 500 mL de lait par jour. Le changement de lait (1er âge à 2ème âge à lait de croissance) sera réalisé en accord avec votre pédiatre.

Comment mettre en place la diversification alimentaire ?

Voici quelques conseils pratiques pour commencer une bonne diversification alimentaire :

  • Avant de commencer, attendez que votre enfant soit prêt et demandeur. Souvent, il le sera quand il tentera de prendre un aliment avec ses petites quenottes ! Par ailleurs, dès ses 4 mois, vous pouvez lui donner une petite cuillère en plastique à manipuler pour se familiariser avec cet instrument. Il va adorer!
  • Afin de sensibiliser votre enfant aux plaisirs de la table, il est recommandé de faire participer bébé à vos repas. Tous ensemble à table, donc !
  • Avec patience (ah… la patience!), encouragez votre enfant à manger, sans jamais le forcer et en respectant ses signaux de satiété et ses préférences. Réduisez les distractions pendant les repas, en commençant par éteindre la télévision. Parlez à votre enfant et regardez-le quand vous lui donnez à manger, il se sentira concerné.
  • Maintenez le lait comme aliment de base et en quantité suffisante: l’introduction des aliments de diversification se fera lors d’un puis de deux repas. Les deux autres repas (généralement matin et après-midi) seront, en priorité, lactés.
  • Introduisez un nouvel aliment à la fois en petite quantité (quelques cuillerées) tous les 3 jours pour vérifier d’éventuelles allergies.

Pour toute questions ou doutes, n’hésitez pas à en parler avec votre pédiatre, il est là aussi pour vous aider !

Le saviez-vous

Le saviez vous ?

Le lait est la principale source de nutriments indispensables à la croissance de votre enfant. Il apporte :

– Des protéines de bonne qualité pour le développement des cellules de votre bébé
– Du calcium pour sa croissance osseuse
– La vitamine B12 pour la fabrication des globules rouges et des hormones, ainsi que pour la croissance et pour la réparation des tissus
– La vitamine D qui permet l’absorption du calcium. Cependant, la quantité de vitamine D apportée par le lait (maternel ou industriel) ne suffit pas. Une supplémentation, en goutte principalement, est souvent conseillée les premiers mois de vie de Mini. Votre pédiatre vous en parlera!
– La vitamine A favorisant une bonne vision et la croissance des os
– Une teneur variable en lipides

En difficulté dans cette étape ?

Accompagnez votre enfant pour solidifier ses acquis

Étape acquise ?

Découvrez ce que votre enfant acquerra ensuite !

Découvrez nos ateliers en ligne

En vous abonnant !

Rejoignez

Un accompagnement étape par étape,
personnalisé à l'âge de votre enfant.

à partir de
7,90€ / mois

à partir de
7,90€ / mois