Regrouper bébé pour l’apaiser !

Pensez à regrouper bébé pour l’apaiser ! Et oui, lors des tétées – ou lorsque nous portons notre bébé – nous ne prenons pas toujours le temps de bien l’installer dans nos bras. Ainsi, il n’est pas rare qu’un de ses bras soit coincé derrière notre dos. Sachez que cette position n’est pas très confortable pour bébé et vous observerez peut-être que cela génère une certaine agitation. Nous vous expliquons pourquoi et nous vous donnons nos conseils pour favoriser le regroupement du corps de bébé.

Comment regrouper bébé ?

Regrouper bébé c’est lui permettre de rassembler ses deux mains. En faisant cela, vous favorisez un regroupement complet de son corps. Veillez donc à positionner les deux bras de bébé devant lui lorsque vous le portez ou que vous lui donnez la tétée. Ce n’est pas totalement clair dans votre esprit ? Jetez un œil à notre petit schéma qui illustre notre propos !

Quelle est l’importance de ce regroupement du corps ?

Regrouper bébé pour l’apaiser ! Et oui, le regroupement de son corps lui offre la possibilité de se recentrer sur lui-même. En effet, à ce moment-là, il est dans la fermeture du corps puisque ses deux bras pointent la même direction. Également, sa tête est relâchée et son regard peut se fixer sur ses petites mains potelées. Lorsque son corps est regroupé, il est donc attentif à ce qui se passe en lui-même et il se sent sécurisé.

À l’inverse, si bébé présente un bras devant et l’autre caché dans votre dos, il est plutôt dans l’ouverture de son corps. Sa tête ne peut pas être dans l’axe et donc bébé ne peut pas se canaliser sur ce qu’il se passe en lui.

Ainsi, plus vous permettez à votre bébé de regrouper son corps, plus en grandissant il saura retrouver l’apaisement par le biais de cette expérience de recentrage.

Le début des coordinations bi-manuelles

Le regroupement des deux bras lors du portage est également très important dans l’intégration de la conscience corporelle. En effet, l’enfant apprend à connaître son corps en le bougeant, en le touchant, en le voyant. Or, comme nous l’avons dit précédemment, un bras qui serait toujours placé derrière le dos des parents pourrait être négligé car non vu. Cela pourrait avoir pour conséquence moins de ressenti dans le bras que l’enfant ne voit pas. L’importance de regrouper les deux bras vise donc aussi à ce que l’enfant utilise ses deux mains de manière équivalente. Ainsi, l’enfant prend conscience de son corps dans son intégralité, ce qui va lui permettre de manier un objet d’une main à l’autre. C’est ce que l’on appelle les coordinations bi-manuelles : utiliser en même temps et de façon coordonnée ses deux mains.  Ces mouvements de mains, qui engagent donc les deux hémicorps, vont envoyer des informations aux deux hémisphères cérébraux. Comme vous le savez, la mise en mouvement des deux hémicorps enrichit les aires sensorimotrices de chacun des hémisphères.

Sachez que les coordination bi-manuelles ont une grande importance dans les apprentissages futurs. Notamment pour les actes de découpe de la nourriture, de l’écriture et de la lecture. Nous vous invitons à lire nos contenus complémentaires sur le sujet.

Le saviez-vous

Le saviez vous ?

Du fait de notre dominance manuelle (gaucher ou droitier) nous avons tendance à placer notre bébé toujours du même côté. En faisant cela, nous n’engageons qu’un seul hémicorps (une seule partie du corps) de bébé et un seul côté est donc réellement éveillé.

Nous vous suggérons alors de veiller à ce que les deux côtés du corps puissent être stimulés équitablement, et ce en alternant chaque bras à chaque tétée.

En difficulté dans cette étape ?

Accompagnez votre enfant pour solidifier ses acquis

Étape acquise ?

Découvrez ce que votre enfant acquerra ensuite !

Découvrez nos ateliers en ligne

En vous abonnant !

Rejoignez

Un accompagnement étape par étape,
personnalisé à l'âge de votre enfant.

à partir de
7,90€ / mois

à partir de
7,90€ / mois