À quoi sert l’intégration du schéma corporel ?

par Gaëlle Ribière, Psychomotricienne
À quoi sert l’intégration du schéma corporel ? Découvrez dans cet article pourquoi il est important que l'enfant développe une bonne connaissance de son schéma corporel.

Qu’est-ce que le schéma corporel ?

Le schéma corporel c’est la connaissance que l’on a de son propre corps et la compréhension globale de sa construction. Par exemple, comprendre que tous les éléments du corps sont rattachés les uns aux autres ce qui permet un sentiment d’unité corporelle. Ce schéma corporel se construit et se développe au fur et à mesure des expériences sensori-motrices que l’enfant vit. Cela implique donc que l’enfant puisse sentir l’ensemble de son corps, pour en prendre conscience et le connaître.

Qu’est-ce que l’organisation corporelle ?

L’organisation corporelle va se construire grâce à l’intégration du schéma corporel. L’organisation corporelle c’est la capacité qu’a l’enfant à percevoir, ressentir et savoir comment son corps est construit : le devant/l’arrière de son corps, les côtés ou encore le haut/le bas.

À quoi sert l’intégration du schéma corporel ?

Le schéma corporel nous permet de comprendre comment notre corps est situé dans l’espace ce qui va permettre par la suite d’avoir ce qu’on appelle une bonne organisation dans l’espace. On vous en parle dans cet article : Comment initier l’organisation spatiale du corps ?

Toutes ces notions ont une influence sur les apprentissages futurs notamment pour l’écriture. En effet, une lettre a toujours un haut et un bas, un côté gauche, un côté droit, un avant et un arrière. Il est également nécessaire pour l’enfant de savoir se repérer sur la feuille quand il s’agit d’écrire sur une page: écrire entre les lignes, écrire de gauche à droite, sauter des lignes, etc.

De même, en mathématiques, lorsqu’on pose une opération, l’organisation dans l’espace permet de poser les additions ou soustractions en toute sérénité. Il en va de même dans la construction géométrique ou encore dans l’organisation et la construction d’un puzzle.

Comment travailler le schéma corporel de l’enfant ?

Vous trouverez la réponse à cette question dans nos articles et vidéos explicatives : Cache-cache, Les essentiels pour occuper votre enfant de 18 à 24 mois, Toi, mon enfant tu danses.

Ainsi l’intégration du schéma corporel va aider à accéder à de bons repères, utiles dans la vie scolaire et quotidienne.

par Gaëlle Ribière, Psychomotricienne

En difficulté dans cette étape ?

Ne vous inquiétez pas.

Ce n’est pas l’âge mais bien l’acquisition des étapes qui comptent pour le bon développement de votre enfant !

Revenons à l’essentiel pour fortifier
les acquis de votre enfant.

Le saviez-vous ?

Le schéma corporel évolue en fonction des expériences vécues ce qui signifie qu’il s’affine tout au long de la vie. À cet âge, il y a des indices qui peuvent vous faire penser à une mauvaise intégration du schéma corporel. Si votre enfant tombe ou se cogne très souvent, s’il a dû mal à assembler deux pièces de puzzle, ou encore s’il est en difficulté pour s’organiser dans son corps lorsqu’il doit récupérer par exemple un jeu qui a glissé sous le canapé ou encore s’il ne fait pas le tour de la table pour récupérer son jeu mais va plutôt s’étirer de tout son long pour l’attraper. À terme, l’enfant sera maladroit, en difficulté pour construire un puzzle et il confondra les repères spatiaux : haut, bas, côtés…