À quoi sert le relevé de tête ?

À quoi sert le relevé de tête chez bébé ? Lors de la consultation de contrôle aux alentours des trois mois, le pédiatre vérifie si l’enfant est en capacité de relever sa tête et de la tenir correctement. C’est souvent un enjeu important pour les parents. Faisons le point sur l’intérêt du relevé de tête chez bébé.

Pourquoi faire attention à bien tenir la tête de bébé ?

À la naissance, les muscles et les nerfs ne sont pas assez matures pour que l’enfant puisse tenir sa tête seul. En revanche, sa première capacité va être de relâcher sa tête (sa première cervicale) sur le côté. Ce n’est qu’un peu plus tard qu’il sera capable de mettre en tension cette première cervicale pour tenir sa tête. En effet, le développement de sa motricité suit la maturation neurologique qui s’organise de la tête vers les pieds. La maîtrise de la motricité va donc se faire d’abord dans les premières cervicales puis vertèbre après vertèbre jusqu’au coccyx, la fin de la colonne vertébrale.

Il est donc important de ne pas solliciter trop tôt les premières vertèbres puisque la maturation neurologique n’est pas suffisante. C’est pour cela que nous recommandons de ne pas placer d’arche d’éveil au-dessus de la tête de l’enfant. Cela lui demanderait de solliciter ses premières vertèbres alors que la maturation neurologique et musculaire n’est pas suffisante et va donc engendrer des tensions dans le cou de l’enfant. On vous en dit plus dans cet article : Le portique : comment le choisir et l’utiliser ?

Comment se met en place l’acquisition du relevé de tête ?

La maturation neurologique et musculaire est suffisante pour que bébé puisse tenir sa tête seul vers l’âge de 3 mois. Cependant, il est recommandé de la lui tenir jusqu’à l’âge de 9 mois au moins et même après car cela l’aide à conserver ce ressenti de continuité de sa colonne vertébrale.

À quoi sert le relevé de tête ?

La maîtrise de ce relevé de tête va avoir une influence sur les acquisitions futures à savoir les retournements, le ramper, le quatre pattes et la position assise. C’est pourquoi les sollicitations au niveau du relevé de tête doivent se réaliser en douceur et en respectant la physiologie de l’enfant pour ne pas créer des tensions musculaires et corporelles qui risqueraient d’entraver la bonne acquisition des schèmes moteurs précités.

Il est donc important pour le bon développement de l’enfant d’adopter les bons gestes pour porter son bébé ainsi que de connaître les sollicitations à proposer selon son âge. Consultez ces articles pour en savoir plus : Je porte mon bébé, Porter un nourrisson : pensez occiput et sacrum

Le saviez-vous

Le saviez vous ?

Entre 0 et 3 mois, l’enfant est encore peu dans le mouvement. De plus, les os de son crâne ne sont pas encore solides, c’est pourquoi il va être important de varier les propositions de postures et d’éveil afin d’éviter une plagiocéphalie. Consultez nos articles et vidéos dédiés : Plagiocéphalie, comment y remédier ?, Que faire avec bébé pendant le congé maternité ?

En difficulté dans cette étape ?

Accompagnez votre enfant pour solidifier ses acquis

Étape acquise ?

Découvrez ce que votre enfant acquerra ensuite !

Découvrez nos ateliers en ligne

En vous abonnant !

Rejoignez

Un accompagnement étape par étape,
personnalisé à l'âge de votre enfant.

à partir de
7,90€ / mois

à partir de
7,90€ / mois