Quelques conseils pour que votre enfant mange comme les adultes

par Anna Benichou, Diététicienne
Que vous optiez pour la DME ou la diversification alimentaire classique, votre enfant va finir par manger “comme les adultes” avec des textures différentes, des morceaux, des aliments variés. Votre enfant est donc apte à manger comme vous mais il faut tout de même être attentif à certaines choses. Voici nos conseils pour que votre enfant mange comme les adultes !

Que vous optiez pour la DME ou la diversification alimentaire classique, votre enfant va finir par manger “comme les adultes” avec des textures différentes, des morceaux, des aliments variés. Votre enfant est donc apte à manger comme vous mais il faut tout de même être attentif à certaines choses. Voici nos conseils pour que votre enfant mange comme les adultes !

Attention au sucre et au sel

Il est important de limiter les quantités de sel et de sucre ajouté, car les fonctions rénales et du foie sont à préserver chez l’enfant. Cette adaptation alimentaire se fera en fonction de la dentition et de l’évolution de votre enfant, soit vers l’âge de 12/18 mois. Bref, chacun son rythme, no stress !

Pour compenser, vous pouvez ajouter des épices une fois que l’aliment nature est connu et apprécié par l’enfant. Et oui, nos enfants aussi ont le palais fin !

Adaptez les quantités

Même si votre enfant mange la même chose que vous, il faudra tout de même adapter les quantités qui ne sont pas les mêmes que celles d’un adulte. Par exemple, on a tendance à donner trop de protéines aux enfants.

Veillez également à ne pas le forcer à finir son assiette car le repas doit toujours rester un moment de plaisir !

Faites-lui découvrir des aliments variés pour qu’il mange comme les adultes

Jusqu’à un an, le lait reste l’aliment principal de l’enfant, l’alimentation solide est avant tout de la découverte progressive ! Mais n’hésitez pas pour autant à diversifier son alimentation et à lui faire goûter de plus en plus d’aliments variés.

par Anna Benichou, Diététicienne

En difficulté dans cette étape ?

Ne vous inquiétez pas.

Ce n’est pas l’âge mais bien l’acquisition des étapes qui comptent pour le bon développement de votre enfant !

Revenons à l’essentiel pour fortifier
les acquis de votre enfant.

Le saviez-vous ?

L’idée que l’enfant n’aime pas un aliment est un adage facile à briser ! Il est important de lui proposer un aliment qu’il n’aurait pas “aimé” plusieurs fois et de différentes manières. Par exemple, une courgette bouillie n’a pas le même goût lorsqu’elle est farcie de viande ou grillée avec du poisson. On dit qu’il faut tester 7 à 10 fois avant d’apprécier un aliment !