L’importance de l’ouverture de la main dans la motricité globale

Comme nous l’avons vu dans l’article L’éveil psychomoteur de l’enfant, l’ouverture de la main est permise grâce à un réflexe archaïque présent chez le nouveau-né : le réflexe d’agrippement associé au réflexe de Moro. Ce réflexe permet au nourrisson de tenir vos doigts et de s’accrocher pour se sentir en sécurité. Une fois ce réflexe intégré, l’enfant est alors capable d’ouvrir sa main pour toucher les choses, les prendre et jouer avec. Mais quelle est l’importance de l’ouverture de la main dans la motricité globale de l’enfant ?

Ouverture de la main et motricité globale

Cette ouverture de main est d’une grande importance dans le développement de l’enfant. À la fois dans sa motricité fine et dans sa motricité globale.

En effet, l’ouverture de la main permet à l’enfant lors de ses retournements dos/ventre de prendre appui sur ses mains. Lors de ce retournement, et en vue de ne pas tomber, l’enfant ouvre ses mains pour prendre appui sur le sol. Ce réflexe lui permet d’adoucir son changement de position. On retrouve cela par la suite dans le réflexe parachute : lorsque l’enfant tombe, il met ses mains en avant pour se protéger, on vous explique cela dans cet article : Le réflexe parachute. Cet appui sur les mains ouvertes va alors favoriser d’autres acquisitions. Il va notamment permettre que l’enfant redresse son torse afin de voir un peu plus loin, ou encore d’acquérir le ramper à reculons. Découvrez pourquoi dans cet article : Pourquoi bébé rampe à reculons ?

Il est donc important de veiller à ce que cette ouverture de la main se réalise de manière complète. L’agrippement ne devrait plus être présent aux alentours des 8 mois de l’enfant.

Comment favoriser l’intégration de l’ouverture de la main ?

Si votre enfant présente encore ce réflexe d’agrippement après huit mois, nous vous recommandons de consulter un ostéopathe pédiatrique. Il travaillera alors sur les tensions musculaires et corporelles de votre enfant.

Vous trouverez plein d’astuces pour que l’enfant puisse bien intégrer cette notion dans ces articles:

Le saviez-vous

Le saviez vous ?

L’ouverture de la main s’apparente aussi à l’ouverture au monde. Chez un enfant qui conserve les poings serrés dans ses déplacements (le ramper, le 4 pattes), cela peut être assimilé à des petites ou grandes peurs face à cet éveil au monde. Il sera alors important de rassurer l’enfant et de l’accompagner. C’est pourquoi ce sujet n’est pas à prendre à la légère. En parallèle, cela favorisera une bonne prise du crayon pour plus tard.

En difficulté dans cette étape ?

Accompagnez votre enfant pour solidifier ses acquis

Étape acquise ?

Découvrez ce que votre enfant acquerra ensuite !

Découvrez nos ateliers en ligne

En vous abonnant !

Rejoignez

Un accompagnement étape par étape,
personnalisé à l'âge de votre enfant.

à partir de
7,90€ / mois

à partir de
7,90€ / mois