Par ses expériences du ramper et du quatre pattes, Mini a fait la découverte de son bassin mais aussi de ses genoux. L’étape suivante est la verticalisation qui va lui permettre d’aborder la marche. Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs ! Avant la marche, votre bébé doit faire l’expérience de la position du chevalier servant. Quésako ? On vous explique tout !

Parlons bassin

L’exploration du bassin dans sa tridimensionnalité (consultez notre article Quand et comment encourager le 4 pattes ? pour en savoir plus) permet à Mini de prendre conscience que sa jambe peut se plier et se tendre au niveau du bassin (articulations coxofémorales) et du genou (articulations fémurs-tibias). Cette découverte le place dans un autre rapport à l’espace, c’est pourquoi Mini commence à se hisser, dans la verticalité, souvent grâce à un appui solide, adapté à sa taille, comme la table basse du salon.

La position du chevalier servant

En permettant à votre bébé d’avoir accès à ces appuis, vous sollicitez ce que l’on nomme la position du « chevalier servant ». C’est-à-dire que bébé a un genou à terre et l’autre jambe est fléchie avec le pied posé au sol. Ses deux mains sont posées sur l’objet qui est à sa hauteur.

Quel est l’intérêt de la position du chevalier servant ?

Cette position rééquilibre les appuis et renforce l’équilibre de bébé avant la maîtrise de la position debout. Ainsi, elle vise à diminuer les efforts musculaires et c’est donc une position ergonomique à favoriser pour petits et grands. On dit ça, on ne dit rien !

En parallèle, en lui offrant la possibilité d’avoir un cube à sa hauteur, vous permettez à Mini de bien prendre appui sur ses deux pieds à plat, au sol. Ce qui est un élément important pour la suite dans l’apprentissage de la marche. Car bien souvent, nos Minis doivent s’adapter à notre environnement, bien trop haut pour eux. Volontaires et tenaces, ils ont à cœur d’aller attraper l’élément interdit (ben oui c’est bien plus rigolo!), ce qui déstabilise leur ancrage car ils ont tendance à se positionner alors sur l’avant du pied, et encourage la marche sur cet axe. Prenons garde alors et rectifions le tir !

Comment favoriser la mise en place de cette position ?

Pour éviter que bébé prenne de mauvaises postures et puisse s’exercer à la position du chevalier servant, nous vous suggérons donc, vers 10 mois, de revoir l’environnement de Mini. Mettez à sa disposition dans sa chambre et/ou dans le salon, un cube ou tout autre objet respectant sa hauteur de main. L’idée est qu’il n’ait pas à se hisser sur la pointe des pieds mais qu’il puisse poser son pied à plat. Si Mini n’y trouve que peu d’intérêts, n’hésitez pas à installer sur la table un jeu qui attire son attention, avec des couleurs vives, voire même qui émet des sons.

Gaëlle RIBIERE – Psychomotricienne