Comment bien utiliser le tapis d’éveil ? Il n’est pas toujours évident de savoir quoi faire avec le matériel de puériculture. Nous ne savons pas ce que l’enfant peut faire, s’il faut le stimuler ou le laisser expérimenter seul. Beaucoup de questions se bousculent ! On vous explique les bonnes pratiques du tapis d’éveil et ce qu’il faut éviter.

Utiliser le tapis d’éveil pour favoriser la motricité libre

Pour que votre bébé profite pleinement de son tapis d’éveil et qu’il fasse ses propres découvertes, nous vous suggérons de le laisser libre de ses mouvements. Consultez l’article Motricité libre libre libre pour en savoir plus. Pour cela, rien de plus simple : placez-le sur son tapis d’éveil avec à ses côtés un ou deux hochets, mais voilà tout. Point trop n’en faut !

Laissez la tête de l’enfant libre de ses mouvements

Parfois, nous pensons qu’un coussin peut soutenir et « contenir » la tête du bébé qui est sur le tapis d’éveil. De plus, comme il est un peu surélevé, on se dit même que cette position limitera les reflux gastriques. Cependant, on le fait un peu précocement, ce qui a tendance à « saturer » sa sensorialité et à limiter son mouvement. Concrètement ? Votre bébé va avoir tendance à trop renforcer son tonus (à mettre dans ses mouvements trop de tension musculaire) et à s’agripper par réaction de protection face à ces stimulations trop importantes pour lui.

Coussins et appuis-têtes à limiter donc ! Pensez également à espacer la fin des repas avec les temps de jeu sur le tapis d’éveil.

Utiliser le tapis d’éveil selon l’âge de l’enfant

  • Entre 0 et 2 mois

Jusqu’à 1 mois 1/2 – 2 mois, votre enfant a surtout besoin de contenance pour s’adapter à son nouvel environnement. En somme, il a besoin de vos bras, d’être porté et bercé. L’utilisation du tapis d’éveil ne doit pas excéder les 20/30 minutes, deux à trois fois par jour. Car, le bébé de cet âge n’est pas encore en capacité de se mouvoir. Ainsi, s’il reste trop longtemps en contact avec le tapis, la tête de votre enfant risque de s’aplatir et d’engendrer une plagiocéphalie. Consultez notre article sur le sujet pour en savoir plus : Plagiocéphalie : comment y remédier ?
Lors de ces 20 minutes d’utilisation, placez un hochet ou un livre sensoriel de chaque côté de votre enfant pour stimuler de façon égale son attention des deux côtés et qu’il puisse tourner la tête de chaque côté.

  • Entre 2 et 3 mois

À partir de 2 mois, vous pouvez commencer à positionner votre enfant sur le ventre. Une fois sur le ventre, placez vous devant lui en position allongée vous aussi sur le ventre. Proposez-lui également un hochet devant lui à 10 cm de ses mains afin que la préhension soit plus facile. On vous explique comment utiliser le hochet dans cet article: Hochets, parlons-en ! Limitez cet exercice à 3/4 minutes, deux à trois fois par jour. Ne laissez pas votre enfant sur le ventre sans surveillance.

  • Entre 3 et 5 mois

À partir de 3/4 mois, votre enfant s’éveille de plus en plus. Continuez à lui proposer des livres sensoriels ou des hochets de chaque côté de ses mains. Au fur et à mesure, il s’amusera à les attraper et à les mettre à la bouche. Laissez-le faire, c’est sa manière à lui de découvrir les objets.

  • À partir de 5/6 mois

Vers 5/6 mois les retournements se mettront en place, c’est pourquoi nous recommandons un tapis assez grand de 120x120cm voire 140x140cm. Consultez notre article Comment choisir son tapis d’éveil ? pour connaître les autres critères d’un bon tapis d’éveil.

Bien utiliser l’arche d’éveil

Bien souvent, l’arche est vendue avec le tapis et c’est donc tout naturellement que nous installons notre bébé sur le tapis d’éveil et sous l’arche. Il est vrai que l’arche émet du bruit et éveille au sens tactile et donc aux mouvements. Cependant, nous vous invitons à limiter l’utilisation de l’arche. Donc s’il vous tient à cœur d’en avoir une, privilégiez un tapis dont l’arche puisse se retirer ou se placer à divers endroits, notamment près des pieds.

Pourquoi ? En plaçant l’arche à hauteur d’œil cela ne respecte pas le développement physiologique du tout petit. En effet, au lieu de relâcher sa tête, le nouveau né est sollicité par les couleurs ou les sons de l’arche, ce qui mobilise sa première cervicale et génère des tensions. Ainsi, si votre tapis d’éveil comporte une arche, n’hésitez pas à la placer plutôt à hauteur du ventre. Vous pouvez également placer l’arche au niveau des pieds de l’enfant aux alentours des 3/4 mois afin qu’il puisse découvrir le bas de son corps et faire du lien de cause à effet: quand je tape avec les pieds, les objets bougent. L’enfant souhaitera alors réitérer cette expérience pour comprendre et saisir l’action qu’il a sur les objets.

Limitez l’utilisation de l’arche à 10 minutes maximum jusque 3 mois puis 15 minutes maximum jusque 6 mois.

Gaëlle RIBIERE – Psychomotricienne