La patouille

par Gaëlle Ribière, Psychomotricienne
Vers l’âge de 6 mois, vous pouvez commencer la diversification alimentaire pour votre bébé. Il découvre le plaisir de manger comme vous mais aussi de nouvelles textures, odeurs… alors l’envie est forte de mettre ses mains dans le plat. Et hop, il fait sa « patouille » !

Vers l’âge de 6 mois, vous pouvez commencer la diversification alimentaire pour votre bébé. Il découvre le plaisir de manger comme vous mais aussi de nouvelles textures, odeurs… alors l’envie est forte de mettre ses mains dans le plat. Et hop, il fait sa « patouille » !

Qu’est-ce que la « patouille » ?

On dit que l’enfant fait sa « patouille » avec sa nourriture. C’est-à-dire qu’il va la prendre avec ses doigts, dessiner, se badigeonner le visage ou les mains avec. Faire sa patouille revient à malaxer, casser en deux, modeler une texture malléable. Idéal à expérimenter avec la purée donc !

Votre enfant y prend un grand plaisir mais de votre côté, vous pensez déjà au ménage qui va suivre et vous cherchez à limiter les dégâts !

Pourquoi l’encourager ?

Votre enfant a besoin de découvrir les propriétés tactiles, olfactives, visuelles et gustatives de l’aliment pour en apprécier ses vertus. Tout comme nous éprouvons, parfois, le besoin de venir humer le plat qui mijote ou encore de picorer les aliments que l’on a auparavant dévoré des yeux !

Ne l’oublions pas, bien que l’enfant et l’adulte soient très différents, nous fonctionnons de la même façon quant il s’agit du repas !

Se nourrir vient alimenter l’intérieur de soi.  Alors, soutenez votre enfant dans cet engouement pour les plaisirs de la table, il est fondateur de l’âme.

par Gaëlle Ribière, Psychomotricienne

En difficulté dans cette étape ?

Ne vous inquiétez pas.

Ce n’est pas l’âge mais bien l’acquisition des étapes qui comptent pour le bon développement de votre enfant !

Revenons à l’essentiel pour fortifier
les acquis de votre enfant.

#
$

Le saviez-vous ?

Manger est un plaisir qui engage l’ensemble du corps. Ne dit-on pas dans notre jargon bien français « mettre la main à la pâte » ? « Se boire comme du petit lait » ? « Ramener sa fraise » ? « La moutarde me monte au nez » ? Toutes ces expressions ne se rapportent-elles pas tantôt à la main, à la bouche, tantôt au visage, au nez ou à la tête ?

Devenez incollable

Avec ces contenus similaires

No posts found