Vers l’âge de 10 mois, grâce à la répétition et l’alternance des changements de positions (rampé, quatre pattes, roulé boulé), Mini commence à se tenir assis seul. Souvent, dans ce début d’expérience, Mini positionne ses mains devant lui voire sur les côtés pour se soutenir. C’est-ce qu’on appelle le « réflexe parachute ». Faisons le tour de la question.

Qu’est-ce que le réflexe parachute?

Le « réflexe parachute » fait parti des réflexes que l’on dit « archaïques » car ils sont présents dès les premiers mois de vie. Celui-ci se met en place vers l’âge de 7-8 mois et va persister toute la vie.

Il consiste à tendre les bras vers l’avant quand on est déséquilibré. Chez le bébé, cela se traduit par le fait de positionner sa main devant ou sur le côté lorsque bébé se met en position assise. C’est donc un réflexe qui aidera beaucoup Mini à gérer ses chutes pendant l’apprentissage de la marche, voire même après.

Comment stimuler ce réflexe ?

Si Mini n’accède pas à ce réflexe, pas d’inquiétude ! Nous vous suggérons de l’aider à développer des appuis suffisants au niveau de ses mains. N’oubliez pas que c’est par la répétition que l’on apprend ! Proposez-lui régulièrement la position allongée sur le ventre, afin que Mini puisse expérimenter le repoussé du sol et prendre conscience de ses appuis sur les mains.

Autre astuce, amusez-vous à jouer à la brouette avec Mini ! Pour cela, Mini doit s’allonger sur le ventre. Prenez ses deux jambes dans vos mains, soulevez-les légèrement et avancez lentement. Votre bébé devra avancer en utilisant uniquement la force de ses mains. Mais si vous observez que Mini ne parvient pas à pousser sur ses bras, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre pédiatre. Il saura en fonction, vous suggérer un peu de psychomotricité pour aider votre Mini à réguler son tonus dans ses postures.

>> Le saviez-vous ?

Lorsque votre Mini commence à esquisser ses premiers pas, les « badaboums » peuvent être fréquents même s’ils s’estompent dans les 4/5 mois suivants.

Grâce au « réflexe parachute », Mini peut se recueillir sur les mains qu’il place alors vers l’avant, ce qui lui permet de se réceptionner sans se cogner le menton, ou le front. C’est un réflexe qui est très rassurant pour lui et pour vous.

Cela évite donc bien des maux, non négligeables, dans la mise en place de son assurance à se lancer pour venir vous enlacer !

 

Gaëlle RIBIERE – Psychomotricienne