Vous êtes à la recherche d’une recette pour le goûter de Mini ? Voici les pommes hérissons ! C’est très rapide et amusant à faire.

 

Ingrédients :

1 pomme 

10 g de sucre

5 g d’amandes effilées

Et rien que cela!!

 

Préparation :

Préparez un sirop avec 100 ml d’eau et le sucre. Faites-le chauffer dans une casserole qui pourra contenir également les fruits.

Pelez les pommes, coupez-les en deux et évidez-les. Plongez-les ensuite dans le sirop frémissant.

Laissez cuire à feu doux, à découvert, tranquillement, pendant une quinzaine de minutes. Vérifiez la cuisson en piquant un demi-fruit avec une aiguille. Si elle s’enfonce, c’est que c’est cuit!

Laissez les pommes refroidir dans le sirop. Elles vont se bonifier en saveur !

Ensuite, faites dorer les amandes quelques minutes à sec dans une poêle. Pas trop longtemps, sinon elles vont brûler !

Déposez une ou deux moitiés de pommes dans l’assiette de service, face bombée sur le dessus. Voici le corps du hérisson! Piquez les amandes sur la surface de la pomme. Les pics apparaissent…

Réchauffez le sirop et faites-le réduire jusqu’à l’obtention d’une consistance sirupeuse. Et versez sur le hérisson !

 

Pour  un côté plus amusant et ludique :

Ajouter à votre hérisson un petit museau en pointe à l’aide d’un petit morceau de gâteau sec, type petit beurre.

 

Variantes :

Pour exalter les papilles de votre Mini et l’éveiller aux saveurs des îles, vous pouvez ajouter un arôme de vanille ou de la cannelle. Miam !

 

Exemple de goûter :

À partir de 8 mois : un apport lacté (lait maternel ou lait 2ème âge ou lait de croissance ou yaourt nature ou petit suisse) + une pomme hérisson (enlevez les amandes effilées si nécessaire ou coupez-les en petits morceaux)

 

Le saviez-vous ?

 

La pomme hérisson une bonne transition vers les fruits crus !

La pomme hérisson est un bon exemple de fruit cuit de texture molle qui est une bonne transition entre la compote de fruits cuits (purée lisse) et le fruit cru.

Dès l’apparition des premières quenottes de Mini, vers 9-10 mois, vous pouvez commencer à introduire les fruits crus (privilégiez les plus doux), en les choisissant bien mûrs. Comme les bananes, les pommes, les pêches, les brugnons, les poires ou les abricots. Écrasez-les dans une assiette à l’aide d’une fourchette après les avoir lavés, épluchés, épépinés ou dénoyautés. N’ajoutez pas de sucre, un fruit mûr en contient naturellement.

Il aime ça ? Tant mieux ! Mais si cela le rebute, n’insistez pas, et tentez de nouveau l’expérience trois jours plus tard, en lui présentant un autre fruit. Le tout est de ne pas braquer Mini !

 

Pauline RAOUL – Diététicienne