Les minéraux sont des micronutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Un déficit ou une carence en minéraux ou oligo éléments peut entraîner l’apparition de signes cliniques et de pathologies plus ou moins graves.

On distingue deux groupes de substances :

– les macro éléments ou minéraux : le sodium, le potassium, le calcium, le phosphore, le magnésium.

– les oligo éléments : le fer, le fluor, l’iode, le cuivre, le sélénium, le manganèse, le chrome, le zinc, le cobalt.

Chacun des minéraux et oligo éléments ont des fonctions spécifiques et leurs besoins peuvent évoluer en fonction des âges ou des circonstances physiologiques de la vie.

Voyons en détail quels sont les rôles de ces minéraux pour le développement de Mini.

Calcium : le calcium est le minéral le plus important de l’organisme. Il est localisé majoritairement dans le squelette. Il participe à la croissance, à la solidité et la rigidité de l’os mais aussi à la rigidité de l’émail des dents de Mini. Il participe également à la coagulation sanguine, la contraction musculaire et l’influx nerveux. Un minéral primordial !

Où le trouver ? Les produits laitiers sont les principales sources de calcium. Les fruits et les légumes verts en sont la seconde source.

Phosphore : le phosphore est le second minéral majeur de l’organisme. Il participe à :

– l’édification du squelette de Mini, à sa rigidité, et ce en parallèle avec le calcium.

– à toute réaction de production d’énergie cellulaire (ATP) pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Où le trouver ? Le phosphore est présent dans de nombreux aliments d’origines animale et végétale. Les plus riches en phosphore sont les fromages affinés (comté, cantal, gruyère, emmental), le cacao et le chocolat, les graines oléagineuses et les légumes secs.

Magnésium : le magnésium participe à la croissance et au développement des os et de la masse musculaire de Mini.

Où le trouver ? Les principales sources alimentaires de magnésium sont le cacao, le chocolat, les graines oléagineuses, les céréales complètes.

Fer : le fer participe principalement à la synthèse de protéines comme l’hémoglobine qui permet d’assurer le transport de l’oxygène vers les cellules de Mini ou la myoglobine qui assure le stockage de l’oxygène au niveau musculaire.

Les besoins en fer sont plus élevés chez le nourrisson, les enfants et les adolescents. En effet, lors de la croissance, le volume sanguin, les organes et les muscles augmentent de volume.

Où le trouver ?

Les principales sources de fer dans l’alimentation sont :

– les viandes et les poissons qui contiennent du fer assimilable par l’organisme

– les produits laitiers, les végétaux et les légumineuses sont de bonne sources de fer mais il s’agit de fer moins bien absorbé par l’organisme.

Zinc : le zinc est un oligo élément qui participe à :

– la synthèse protéique

– au métabolisme osseux de Mini

– au système immunitaire

Où le trouver ? Il est essentiellement présent dans les viandes, les poissons, les œufs et les céréales complètes.

Cuivre : le cuivre participe à la minéralisation osseuse de Mini, à la protection cellulaire, à la synthèse protéique.

Où le trouver ? Le cuivre se trouve essentiellement dans le foie, les légumes secs et les noix.

Fluor : le fluor intervient dans la qualité de l’émail dentaire de Mini, ce qui permet d’assurer une certaine dureté aux dents. Il limite aussi la formation de caries. Il est important d’en apporter une quantité suffisante pour assurer une bonne minéralisation dentaire dans les premiers âges de la vie de Mini.

Attention néanmoins, certaines études scientifiques ont montré un possible surdosage de fluor avec la formation de fluorose.

Où le trouver ? Les principales sources de fluor sont l’eau du robinet (eh oui!), les eaux minérales embouteillées et le sel fluoré.

Iode : L’iode est un oligoélément essentiel pour le développement psychomoteur de Mini.

Où le trouver ? Les principales sources d’iode sont les produits marins (poissons, crustacés), mais aussi les œufs de poule.

Sélénium : Le sélénium est un oligo élément qui participe à la protection cellulaire; il a par ailleurs un effet modulateur sur le système immunitaire et inflammatoire.

Où le trouver ? Il est présent essentiellement dans les poissons, viandes, produits laitiers et œufs.

La conclusion ?!

 

Pour une croissance harmonieuse, pour prévenir l’apparition de caries, pour lutter contre l’anémie, les minéraux et les oligo éléments sont indispensables à Mini, vous l’aurez compris!

Cependant, on sait aussi qu’un surdosage de minéraux peut être nocif… Donc inutile de se focaliser sur ces micronutriments et d’en faire trop en pensant à des supplémentations (sauf prescription de votre pédiatre, bien sûr!)

Avant tout, veillez à ne pas négliger les apports en calcium (yaourts, fromages…) au moment de la diversification alimentaire (voir notre article : « Ca y est Mini peut découvrir les plaisirs de la table : quand et comment débuter ? »)

La clé est de varier, varier, varier le plus possible l’alimentation de Mini : variez les protéines (viandes, œuf, produits laitiers et n’oubliez pas le poisson), les glucides complexes (riz, pâtes, semoule, pain complet, céréales… Sans oublier les légumes secs), les fruits, les légumes. Varier, c’est la clé ! 

Pauline RAOUL – Diététicienne