Pourquoi laisser bébé jouer au sol ? C’est une drôle d’idée étant donné la multitude de matériel de puériculture qui permet à bébé d’être à notre hauteur. Cosy, transat, couffin,… le choix est large ! Bien que ces supports soient très pratiques, il sont à utiliser ponctuellement. En effet, placer votre enfant au sol sera bien plus bénéfique pour son développement moteur. On vous explique !

Faisons un peu d’anatomie

Le corps est composé de plusieurs éléments : les os qui assurent notre soutien, les muscles qui accompagnent nos mouvements et qui leur permettent d’avoir de la force ou de la précision, les organes qui régissent les fonctions vitales de l’organisme, et enfin la peau qui englobe, protège l’ensemble.

Ici, nous nous attarderons sur le système osseux qui compose le « dur » dans le corps. C’est grâce à nos appuis osseux que nous pouvons bouger car ces ancrages solides nous permettent de répartir le poids de notre corps différemment et ainsi réaliser un mouvement.

Pourquoi laisser bébé jouer au sol ?

L’apprentissage du mouvement et des étapes motrices vont donc dépendre des appuis osseux.  Or, pour que bébé puisse bien sentir et découvrir ses appuis osseux, il est important que son corps soit en contact avec le sol.

Plus concrètement, lorsque votre bébé se met en mouvement et frappe du pied sur le sol, par exemple, cela lui fait découvrir une résonance et rencontrer une résistance. Par ailleurs, cette résonance fait écho à l’ensemble de son corps. En effet, bébé n’est pas encore capable d’assimiler le fait que toutes les parties de son corps sont bien reliées entre elles. Mais en frappant au sol son pied, Mini ressent comme une onde le long de sa jambe. Cela va permettre à votre bébé de ressentir une continuité dans son corps et assimiler petit à petit le fait que son corps est unifié. C’est bien rassurant pour bébé et ça lui donnera envie de retenter l’expérience.

Vous pouvez tester vous-même : tapez votre pied au sol et vous comprendrez mieux cette histoire de résonance !

Comment bien préparer un jeu au sol ?

Nous vous suggérons d’aider bébé à explorer ses appuis osseux en lui proposant un maximum de temps de jeux au sol sans matériel qui puisse restreindre ses mouvements.

Bien évidemment, il ne s’agit pas de placer bébé à même le sol. Nous vous conseillons d’utiliser un tapis d’éveil ou bien une couverture de 1 à 2 cm d’épaisseur et si possible pas trop molle. L’objectif est que le support au sol soit ferme et résistant pour que bébé puisse sentir ses appuis. Vous retrouverez nos conseils pour choisir votre tapis d’éveil dans cet article : Comment choisir son tapis d’éveil ? Installez le tapis au sol et placez votre bébé confortablement dessus tout en lui expliquant ce que vous allez faire. Ainsi il pourra explorer, sans soutien, la structure solide de son corps !

Pensez également à lui offrir un espace suffisamment grand pour qu’il puisse faire ses expérimentations de mouvements. Privilégiez donc des grands tapis ou couvertures qui favorisent la motricité libre. Pour en savoir plus, consultez notre article : Motricité libre, libre, libre !

Pourquoi éviter les transats ou cosys ?

Les transats, cosys ou coussins sont très pratiques et peuvent tout à fait être utilisés. Cependant, ce sont des supports mous ou qui restreignent l’amplitude de mouvement. Alors lorsque bébé est installé trop longtemps dedans, il ne peut pas faire l’exploration de ses appuis osseux.

Pensez donc à limiter le temps d’utilisation du transat et n’hésitez plus à poser bébé au sol ! Retrouvez toutes nos recommandations dans notre article : Quel transat choisir ?

>> Le saviez-vous ?

La première capacité de votre bébé est de lâcher sa tête. Cette installation au sol, lui permettra d’apprécier cette toute première compétence !

Pour un bébé de 1 mois, s’il est constamment sur un coussin ou si sa tête est bloquée par un cosy ou transat, il ne pourra donc pas relâcher intuitivement sa première vertèbre qui l’aidera ensuite à lâcher sa tête. Sans le ressenti de quelque chose de dur, qui le soutient, bébé aura tendance à contracter ses muscles cervicaux pour compenser. Cela peut générer des tensions très fortes et un inconfort pour bébé.

Alors pour éviter ces tensions inutiles, jouez au sol !

 

Gaëlle RIBIERE – Psychomotricienne