Bébé commence à esquisser quelques pas et durant cette période, nous avons tendance à lui mettre des chaussettes anti-dérapantes. On imagine que cela va l’aider à trouver son équilibre et à ne pas glisser, mais cela n’est pas le cas. Pourquoi éviter les chaussettes anti-dérapantes ? On vous explique !

À propos des pieds…

La voûte plantaire possède de nombreux récepteurs sensoriels qui envoient des informations au corps : température, rugosité, posture, équilibre. Pieds nus, Mini accède ainsi à l’éveil de ses sensations podales et au bon déroulement de son pied (talon-pointe).

Le pied d’un bébé est naturellement plat et va se muscler petit à petit notamment grâce à la marche pieds-nus. Sa voûte plantaire peut se former en toute tranquillité et la mobilité de sa cheville, nécessaire à l’engagement de la jambe dans la marche, n’est pas entravée.

Pourquoi éviter les chaussettes anti-dérapantes ?

Les chaussettes anti-dérapantes présentent des patchs anti-dérapants qui faussent les sensations. Elles ne permettent pas aux récepteurs sensoriels du pied de faire leur travail correctement. Paradoxalement, en voulant donner de l’équilibre à l’enfant, ces chaussettes feront tout l’inverse !

De plus, la texture et le relief de la chaussette anti-dérapante peuvent engendrer un verrouillage de la cheville et un réflexe d’agrippement des pieds. Bébé va donc recroqueviller ses orteils plutôt que de les laisser s’écraser en éventail sur le sol et le déroulement du pied du talon vers les orteils est compromis.

Quelles sont les alternatives ?

L’idéal pour l’apprentissage de la marche est de laisser votre bébé le plus souvent possible pieds-nus. Ses petits pieds potelés sont un plaisir à regarder, non ? Alors pourquoi s’en priver ?!

Cependant, si vous le préférez, le port de chaussons est également une alternative. Choisissez-en les plus souples possibles pour qu’ils permettent un bon déroulement du pied et que bébé puisse bien ressentir le sol sous ses pieds. Les modèles élastiqués sont très pratiques à enfiler et permettent d’éviter que bébé perde ses chaussons au détour d’une de ses cabrioles.

>> Le saviez-vous ?

Tout comme les chaussons, les premières chaussures de marche doivent être souples. Consultez notre article sur le sujet pour en savoir plus : Comment choisir les premières chaussures de bébé ?

 

Gaëlle RIBIERE – Psychomotricienne