Bien que vous ayez habitué Mini depuis tout petit à l’écoute de la musique, c’est vraiment maintenant, en parallèle de l’explosion du langage, que Mini s’amuse à chantonner les airs qu’il entend régulièrement et peut-être même à répéter les fins de phrases de ses chansons favorites!

Sollicitez-le donc de temps à autre, une vingtaine de minutes, à écouter des disques de contes ou comptines, accompagné, pourquoi pas, d’un support visuel. Cela aidera votre Mini à mettre encore plus de sens sur la compréhension de l’histoire.

 

Le saviez-vous ?

 

Il est reconnu que l’écoute de la musique dès le plus jeune âge de Mini est pleine de vertus, et favorise notamment son développement intellectuel, moteur et affectif. Tentons de l’expliquer, en partie du moins !

Lorsque Mini écoute, discerne le son et le rythme musical, il éveille sa capacité à découper et manipuler la syllabe, ce qui sera, notamment, utile lors de l’apprentissage des prérequis pour la lecture: l’école apprend, dans un premier temps, à taper deux temps (“Ma-Man”), avant que l’enfant apprenne dans un second temps à lire “Maman” en une seule fois, sans scission des syllabes). Par ailleurs, l’activité rythmique de la chanson va permettre à Mini d’améliorer sa coordination : si l’on se réfère à l’article « Roule, roule, boule !« , la coordination est bien l’acquisition de deux actions qui entrent en rythme l’une avec l’autre, pour donner la praxie (à savoir la coordination des mouvements dans un but donné).

Enfin, les divers sons produits viennent titiller le for intérieur de Mini et convoquer ses émotions, ce qui lui permet de mieux cibler celles-ci et de les exprimer!

Cela donne bien envie d’aller courir inscrire Mini à de l’éveil musical, non?

Gaelle RIBIERE, Psychomotricienne