La lampe torche « Passe-Partout », aussi design qu’innovante, s’utilise très facilement en veilleuse ou en liseuse pour Mini. Mais surtout, cette lampe saura éveiller la curiosité et les sens de Mini, développer son autonomie et lui permettre de se rassurer. En effet, elle concourt à créer une atmosphère particulière.

Tout d’abord, elle diffuse une lumière douce aux vertus apaisantes. La possibilité de moduler l’intensité lumineuse contribue à offrir un niveau optimal de confort sensoriel. Cette lampe invite à la rêverie et laisse place à l’imaginaire. Elle est donc parfaite pour créer un cocon sensoriel qui se veut contenant, rassurant. Et nous savons, ô combien, un tel espace contribue à obtenir un sommeil de qualité. Grâce à cela, cette lampe peut devenir un objet de réassurance comme peut l’être le doudou. En effet, il a cette mission de permettre à Mini de se séparer de ses parents en minimisant l’angoisse qui peut y être associée. Grâce à cet objet que Mini choisi, il va développer son autonomie et apprendre à se rassurer seul et non plus qu’avec l’assistance de ses parents.

De plus, ce bel objet, aux formes douces et arrondies, comporte un manche en bois sans vernis. Ce matériau noble donne envie d’être touché et manipulé. Et, le bois brut, avec sa dureté et sa robustesse nous renvoie à la partie osseuse de notre corps (la partie dure). Or, le squelette soutient le corps et nous apporte solidité et confiance en nos appuis, en notre corps. Lorsque Mini a conscience de ses appuis, de son axe, il se sent plus fort face à l’obstacle. Il se sait solide sur ses deux jambes et ne craint pas tomber si on le bouscule. En somme, il prend confiance en son corps. Ainsi, ce contact direct avec le bois permet encore à Mini de s’apaiser, de se rassurer.

Cette lampe nous séduit également par sa particularité d’être nomade ce qui permet à Mini de se déplacer avec (pour ses petits allées et venues aux toilettes, c’est bien pratique, avouons-le!). Cela couplé à la double luminosité, que l’enfant peut manier à sa guise, rend Mini acteur de ses actes. Cette notion est essentielle pour développer son autonomie et va le mettre en confiance face à la nuit qui s’annonce.

Enfin, en plus de son aspect chaleureux, la lumière variable de la lampe permet d’éclairer vraiment son environnement ou de créer une ambiance tamisée propice aux secrets avec doudou et à l’endormissement en toute sérénité. La rétine est constituée de plusieurs cellules qui ont des fonctions différentes. Certaines permettent de déceler des détails incroyables le jour et d’autres de percevoir l’environnement, de se repérer la nuit… La lampe nomade est adaptée à ces différents traitements de l’information visuelle : y voir bien ou permettre de se repérer la nuit sans avoir peur du noir!

Pourquoi insistons-nous sur les capacités d’apaisement de cette lampe ? Dans l’imaginaire collectif, la nuit est bien mystérieuse et souvent associée au danger, aux peurs. Le mot d’ordre, lorsqu’il est question de sommeil, est donc RASSURER! Sombrer dans le sommeil c’est accepter de se laisser aller et de faire confiance à son environnement. Ce que la lampe la lampe Polochon&Cie permet à Mini sur plusieurs aspects. Vers l’âge de 2 ans, l’imaginaire de Mini se développe et s’ensuivent rêves et cauchemars. À cet âge, il est encore difficile pour lui de distinguer ce qui relève du réel de ce qui vient de son imaginaire. Ses cauchemars ou son imagination peuvent lui jouer des tours et la lumière rassure, bien souvent, dans ces cas-là.

Verdict ? Nous avons complètement adopté cette jolie lampe « passe-partout » et nous la recommandons à tous les Minis qui expérimentent quelques nuits agitées par les petites peurs ou par un fort besoin de réassurance…

Jeanne Ribierre – Psychologue

Amélie De Villèle – Orthoptiste

Laetitia Velter – Psychomotricienne