La pêche aux bouchons est une activité de motricité fine toute simple à préparer pour votre enfant. En deux minutes top chrono et avec quelques objets du quotidien, vous pourrez lui proposer ce jeu facilement.

Le matériel nécessaire

Pour réaliser le jeu de la pêche aux bouchons, il vous faut : 

  • deux saladiers dont un rempli d’eau, 
  • une cuillère, pince ou objet pour attraper et transvaser en fonction de la motricité de votre enfant,
  • des bouchons en plastique ou en liège d’une seule ou de plusieurs couleurs en fonction de ce que vous avez à disposition,
  • un plateau pour protéger votre table et le sol des éventuels débordements.

Comment jouer à la pêche aux bouchons ?

L’idée est toute simple: proposez à votre mini d’attraper les bouchons et de les transvaser d’un contenant à l’autre à l’aide de la pince/cuillère que vous lui aurez choisi. 

Si votre enfant est encore trop petit pour tenir une cuillère, proposez-lui tout de même cette activité mais sans objet pour transvaser. Il se fera, à coup sûr, un plaisir de jouer avec l’eau et d’attraper les bouchons avec ses mains. Par la même occasion, cela développera sa coordination main-œil, pré-requis indispensable pour des apprentissages ultérieurs.

Petits conseils supplémentaires

Bien entendu, ce jeu est à faire sous la surveillance d’un adulte. D’autant plus si l’enfant est jeune et susceptible de mettre les bouchons à la bouche.

Veillez à ce que votre enfant soit à la bonne hauteur : proposez lui cette activité sur une table basse ou bien prévoyez qu’il soit confortablement assis sur une chaise adaptée.

Si vous craignez pour le sol de votre maison, l’idéal est de réaliser cette activité dans le jardin. Sinon, prévoyez une nappe cirée ou mieux encore, placez les saladiers sur un grand plateau. Le tour est joué, vous pouvez laisser votre enfant jouer sans craindre une inondation !

>> Le saviez-vous ?

 

Il est préférable, dans un premier temps, et dans la mesure du possible, que les bouchons n’aient qu’une seule couleur. Ainsi, votre mini pourra se concentrer uniquement sur son geste moteur. 

En effet, votre enfant développe une seule compétence à la fois: ici, c’est sa motricité fine que l’on souhaite solliciter. En lui proposant des activités qui ne mettent en avant qu’une seule compétence, vous lui permettez de se concentrer sur l’acquisition de celle-ci sans être distrait. 

Vous serez alors sûrement surpris par les capacités de concentration de votre mini.

Allez, c’est parti, à vos bouchons !

 

Léa HELIAS – Blog d’une jeune maman extra-terrestre