Vous le savez, une alimentation saine est importante pour de multiples raisons : santé, bien-être, énergie, etc. Quand on est enceinte, ça l’est encore davantage ! Car vous n’êtes plus seule. Attention, cela ne signifie pas qu’il faille manger pour 2, bien au contraire ! Mais manger sain devient doublement important ! Vous me suivez ?

 

Voici quelques conseils pratiques, si ce n’est pas déjà fait :

  • Veiller à consommer au moins 5 portions de légumes et fruits par jour. En effet, vous devez optimiser les apports en vitamine C et B9, lisez donc « Quelques idées plats riches en folates! » . Le plein de vitamine C permet de lutter contre les infections virales pour mener une grossesse paisible !
  • En fin de grossesse (dernier trimestre), il est conseillé d’ajouter une portion de produits laitiers : lait ou yaourt ou fromage frais. L’apport de calcium et de vitamine D permet de préserver votre capital osseux et développer celui de votre futur Mini. Optez pour un verre de lait frais à la place des sodas ou autres boissons sucrées, dans le thé remplacez le citron par un nuage de lait, préparez des veloutés de légumes à base de lait au lieu de l’eau.
  • Consommer des aliments riches en magnésium comme le pain de blé complet, les abricots secs, orge perlé, seigle,  les légumes secs, les légumes verts comme les épinards, les fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes), le chocolat (pour un petit plaisir de temps en temps) et certaines eaux minérales. Le magnésium est myorelaxant, c’est-à-dire qu’il limite les contractions utérines. Il limite aussi les crampes, les jambes lourdes.
  • Ne boudez pas les légumes secs riches en fer et calcium. Il est conseillé d’en consommer 2 fois par semaine : lentilles, pois chiches, flageolets, petits pois, vous avez le choix J
  • Consommez de la viande et/ou du poisson 1 fois par jour : la viande et le poisson sont riches en fer et protéines. Le poisson vous apportera en plus des acides gras essentiels.
  • Il est aussi recommandé de choisir des matières grasses de bonne qualité, de préférence végétale comme l’huile d’olive, l’huile de colza, etc. Idéalement, ayez au moins deux  types d’huiles végétales à disposition à la maison et variez les plaisirs et limitez les quantités.
  • Limiter la consommation de produits sucrés à un petit plaisir de temps en temps. Même enceinte, cette recommandation ne change pas, désolée.
  • L’alcool est bien sûr à proscrire lors de la grossesse pouvant entraîner des malformations, un retard de croissance, etc. Alors on fait une croix dessus et  on opte pour le jus de tomates par exemple !
  • Boire au moins 1,5L à 2 L d’eau par jour.  Ayez toujours sur vous une petite bouteille d’eau, en cas de soif et pour penser à boire !
  • Respectez  quelques précautions pour éviter la listéria ou la toxoplasmose si vous n’êtes pas immunisés.

 

Pauline Raoul, diététicienne-nutritionniste

 

Les informations de ces articles ne remplacent en aucun cas les conseils  et les traitements de votre médecin. Les conseils de votre médecin doivent être respectés.