Mini s’est endormi! Tout heureuse d’avoir enfin un peu de temps pour soi, on s’empresse de poser Mini dans son lit. Mais à peine le dos tourné, Mini se met à pleurer !

Nous vous proposons de réduire tant que possible l’espace qu’il y a entre sa tête et ses pieds : plus son lit (son couffin) est petit, meilleur c’est pour Mini ! Bien évidemment, il n’est pas question de changer de lit ! Avec quelques coussins ou des couvertures, venez tout simplement combler l’espace entre ses pieds et le bout du lit.

Une autre petite astuce ! Dans la journée, lorsque vous le pouvez, essayez de répartir votre odeur sur la gigoteuse de Mini. Sentiment de sécurité garanti !

 

Le saviez-vous ?

 

N’oublions pas que durant le dernier mois de votre grossesse, Mini a poussé et repoussé les limites de votre ventre pour bouger et se mobiliser. Jusqu’au moment fatidique de se séparer de vous, quand, lors de la dernière poussée, Mini prend appui sur le fond de votre utérus.

En somme, Mini a expérimenté des appuis au niveau podal (de ses pieds, quoi !). Une fois sorti du ventre, Mini a peu l’occasion de revivre cette expérience, ce qui n’est pas toujours sécurisant pour lui. Le fait de lui procurer la possibilité d’un contact podal dans son lit aidera à le rassurer, car il retrouvera ce qu’il a connu pendant 9 mois dans votre ventre !