Dans cet article, nous vous rappelons quelques informations essentielles sur le développement du langage de votre mini.

Tout d’abord, il est important de se rappeler que chaque enfant suit son propre développement, il y a des enfants qui parlent très tôt et d’autres plus tard : le tout est de les accompagner au quotidien en leur donnant les clés pour développer leur langage. 

Un petit repère qui est souvent utilisé est : 18 mois = 18 mots produits par votre mini. Il n’est pas question de mots forcément bien prononcés mais de mots que votre mini dira à chaque fois de la même façon pour parler d’un référent (ex: « nija » pour « chocolat ») . Certains enfants diront davantage de mots voire même des phrases à cet âge-là et d’autres en diront moins, ce n’est qu’un repère. 

Il faut garder à l’esprit que votre mini comprend bien plus de mots qu’il n’en produit. Très tôt, il est capable de comprendre des phrases simples et de répondre de façon adaptée par une action. Ce n’est pas parce que votre mini ne parle pas encore qu’il n’engrange rien : bien au contraire, tout ce que vous lui dites au quotidien influe sur son développement langagier ultérieur. Il est donc important de veiller à lui parler normalement et non pas en « parler bébé » et d’utiliser même les termes qui vous semblent compliqués car à leur âge, rien n’est impossible et cela permettra à votre mini de mieux appréhender le monde. 

Par exemple, si vous voyez un coquelicot, utilisez ce terme et non le terme générique fleur: il saura ainsi qu’il y a des fleurs et saura que parmi elles se trouve notamment le coquelicot. 

Au quotidien, il est bien de lire des livres à votre mini dès son plus jeune âge: en choisissant des livres adaptés, cela vous permettra de participer activement à l’enrichissement de son vocabulaire et au développement de la construction de ses phrases tout en vous offrant un joli moment de complicité avec lui. 

Le saviez-vous ?

Maria Montessori estime que la période sensible du langage commence vers 2 ans et se poursuit jusqu’aux environs des 6 ans de votre mini . 

Il faut savoir que tout ce que les enfants apprennent durant cette période sensible se fait sans aucun effort de leur part, c’est une simple réponse à leur besoin d’être « nourri » d’un point de vue langagier. 

Comme le disait si bien Maria Montessori « l’enfant est une source que l’on laisse jaillir et non un vase que l’on cherche à remplir » alors parlez à votre mini simplement sans rien attendre en retour et soyez sûrs que la valeur que vous accorderez aux échanges quotidiens avec votre mini est inestimable pour lui. 

Léa Hélias- Orthophoniste